Publié dans Bavardage

DIY – Fabrique ta bouillotte sèche

Tout le monde connaît les bouillottes en caoutchouc que l’on remplit d’eau pour se réchauffer l’hiver. Parfaite pour réchauffer le lit avant d’aller se coucher, elles présentent selon moi plusieurs inconvénients. Premièrement, leur remplissage n’est pas toujours très pratique et on risque donc, lorsqu’on est maladroit comme moi, de se brûler avec l’eau. De plus, je trouve que ces bouillottes ne sont vraiment pratiques que pour réchauffer le lit. Je n’en ai jamais utilisé en cas de douleurs au dos ou au ventre, ou posé sur mes pieds le soir quand je regarde la télé. Dans mon esprit, les bouillottes à eau sont « dangereuses » et on peut se brûler avec. Et puis, il faut bien avouer qu’elles n’ont rien d’esthétique ! Bref, je pense avoir un blocage ou un traumatisme d’enfance à propos de ces bouillottes en caoutchouc. Mais j’ai découvert il y a peu les bouillottes sèches, et j’ai été tout de suite intriguée.

Il s’agit en fait d’un carré de tissu contenant un ingrédient sec (riz, orge, lin, noyau de cerise ou d’olive) qui va absorber la chaleur pour la redistribuer ensuite. Il suffit de réchauffer la bouillotte sur un radiateur, ou au micro-ondes pendant 2 minutes. Une bouillotte sèche peut rester bien chaude 15-20 minutes, puis refroidir progressivement. C’est l’idéal pour se réchauffer les pieds lorsqu’on regarde un bon film, ou pour soulager des douleurs au dos, aux épaules ou au ventre. J’ai été directement tenté par la bouillotte sèche et j’ai donc voulu m’en fabriquer une.

D’abord, je dois vous préciser que je n’avais jamais cousu de ma vie. Oui, oui, même recoudre un bouton me paraissait le bout du monde. Mais je me suis tout de même lancée dans la couture de ma propre bouillotte sèche, en croisant les doigts pour réussir à faire quelque chose de potable. Evidemment, je n’avais aucun matériel. J’ai donc commandé sur Amazon un nécessaire de couture, parfait pour les débutantes comme moi. Pour le tissu, j’ai décidé de ne pas en acheter mais de découper un tee-shirt que je ne portais plus (#zérodéchet). Attention, il faut choisir un tissu 100% coton pour qu’il résiste aux passages au micro-ondes.

Armée de mon aiguille, de mon fil et de mon tissu, me voilà lancée dans la confection de cette fameuse bouillotte sèche. Et j’ai été agréablement surprise par la simplicité de réalisation. En moins d’une heure, ma bouillotte était terminée et prête à venir réchauffer mes pieds glacés. Celles qui possèdent une machine mettront évidemment encore moins de temps que ça. En tout cas, j’ai été tellement conquise que j’ai décidé d’en coudre une autre pour l’offrir à ma maman à Noël (maman si tu passes par là, n’hésite pas à donner ton avis ! ).

J’ai filmé un tutoriel pour vous aider à réaliser votre propre bouillotte sèche. J’espère que cela vous donnera envie de vous lancer, même les plus débutantes en couture. Je peux vous assurer que si j’y suis arrivée, vous pouvez le faire également ! En plus de la vidéo, je vous mets également le tutoriel écrit.

Bouillotte sèche

Ce qu’il vous faut :

  • Du tissu 100% coton à la dimension que vous souhaitez (je recommande 25x40cm)
  • Du fil et une aiguille
  • Au choix : du riz/de l’orge/du blé/des noyaux de cerise ou d’olive (à convenance, mais comptez environ 500g)
  • Un entonnoir
  • Des épingles à nourrice
  • Huile essentielle, fleurs de lavandes séchées (optionnelles)

Tutoriel :

  • Pliez votre tissu en deux endroit contre endroit et accrochez les épingles à nourrice pour qu’il ne bouge pas.
  • Cousez les longueurs et laissez 5cm non-cousu.
  • Retournez le tissu à l’endroit en le passant par l’ouverture restante. Placez votre entonnoir (ou votre feuille de papier roulée si vous n’avez pas d’entonnoir) dans l’ouverture et versez-y le riz jusqu’à ce que votre bouillotte soit bien remplie.
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter 3-4 gouttes d’huile essentielle de votre choix, ou des fleurs de lavande séchées.
  • Cousez l’ouverture de 5cm en faisant de jolis points.
  • Et voilà ! Votre bouillotte sèche n’a plus qu’à être réchauffée sur un radiateur ou dans un micro-ondes

N’hésitez pas à poser des questions en commentaire si tout n’est pas clair. Vous pouvez aussi faire part de votre expérience si vous avez déjà cousu une bouillotte et si vous avez une autre manière de procéder. C’est toujours intéressant d’avoir d’autres techniques, surtout lorsqu’on débute.

Alors, la bouillotte sèche pour se réchauffer en hiver, faites-la vous-même !

Rejoignez-moi sur Facebook, Instagram et Twitter !

Publicités

Auteur :

Bloggeuse consom'actrice et en chemin vers un mode de vie plus sain et naturel.

9 commentaires sur « DIY – Fabrique ta bouillotte sèche »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.