Publié dans Bavardage, Detox ta maison

Comment fabriquer des bougies parfumées ?

Lorsque l’automne s’installe et que le jour se couche plus tôt, j’aime allumer une bougie dans mon salon pour me sentir comme dans un cocon. Un plaid, ma bouillotte sèche et une bougie à l’odeur agréable : le combo parfait pour un moment cocooning. Avant, j’achetais des bougies toutes faites dans des magasins de décoration. Mais depuis l’année dernière, je confectionne moi-même mes bougies pour être sûre de ce qu’il y a dedans. De plus, l’avantage des bougies faites-maison, c’est qu’on peut les personnaliser avec ce que l’on veut.

Avant de vous parler en détails de mes bougies maison, je veux revenir sur les composants nocifs que l’on peut trouver dans les bougies parfumées du commerce. On y trouve tout d’abord de l’acroléine, une substance chimique volatile qui est responsable d’irritations respiratoires. Cette substance peut être également retrouvée dans la fumée de tabac, je vous laisse donc imaginer les dégâts sur notre système respiratoire.

Un autre composant que l’on retrouve dans les bougies parfumés, c’est le méthanal (ou formaldéhyde). Il est reconnu comme polluant, et est issu de la combustion incomplète du carbone. On peut retrouver le méthanal dans les gaz d’échappements des voitures, mais aussi dans la fumée de tabac. Evidemment, la concentration et le volume ne sont pas les mêmes entre un pot d’échappement et une bougie parfumée. Mais dans tous les cas, ces composants sont nocifs pour notre santé.

Ces composants sont en fait la conséquence de l’utilisation d’huile de paraffine, qui est un dérivé de pétrole. En plus de l’acroléine et du méthanal, on peut donc également retrouver de l’acétone et du benzène dans nos chères bougies industrielles. Personnellement, j’ai décidé de créer mes bougies moi-même afin de contrôler ce que je mets dedans pour ne pas m’empoisonner la santé. Si vous aussi, vous souhaitez créer vos bougies, alors la suite de l’article devrait vous intéresser !


Bougie maison : la recette de base

  • De la cire végétale ou d’abeille
  • Une mèche à bougie
  • Un bain-marie
  • Un contenant à bougie

Recette

1. Mesurez la quantité de cire nécessaire à votre bougie : pour cela, utilisez votre contenant comme verre doseur et prenez l’équivalent de deux contenants.

2. Faites fondre la cire au bain-marie. Personnellement, j’ai un verre doseur Pyrex qui est très pratique car il passe au bain-marie et il me permet de verser ensuite facilement ma préparation dans mon contenant. Utilisez une spatule en bois pour mélanger la cire, et attendez qu’elle soit entièrement fondue.

Faire fondre la cire de bougie au bain-marie dans un verre doseur Pyrex

3. Retirez le verre doseur du bain-marie. Dans votre contenant, fixez la mèche à bougie. Pour cela, vous pouvez tremper l’extrémité dans la cire fondue, puis coller cette extrémité dans le fond de votre contenant. La mèche doit être bien droite. Vous pouvez la faire tenir en la pliant sur un bâton ou un pic à brochette par exemple.

4. Placez votre contenant à un endroit qui ne vous gênera pas pendant les heures à venir. En effet, une fois votre cire versée, vous ne devez plus bouger le contenant jusqu’à ce que la cire se soit solidifiée. Versez votre cire fondue dans le contenant doucement, en veillant à ne pas en mettre à côté. Plus que quelques heures à attendre, et votre bougie sera prête !


J’ai voulu modifier un peu cette recette de bougie maison, en ajoutant des odeurs naturelles. Plusieurs solutions existent pour parfumer naturellement vos bougies : huiles essentielles, huiles végétales, épices, écorces d’agrumes en poudre… Il suffit de reprendre la recette ci-dessus et de la customiser selon vos envies ! Voici par exemple ma dernière recette de bougie : une bougie aux écorces de clémentine et épluchures de pomme ! J’ai récupéré les écorces de clémentine de ma recette de clémentines caramélisées, puis je les ai séchées et mixées. J’ai fait la même chose avec les épluchures de pommes. Ces deux poudres apportent une légère odeur de fruits à la bougie dont je vous mets la recette ci-dessous :

Bougie maison : écorce de clémentine et peau de pomme en poudre, huile végétale de noisette

  • De la cire végétale ou d’abeille
  • De l’écorce de clémentine séchée et mixée finement
  • Des épluchures de pomme séchées et mixées finement
  • 40g d’huile végétale de noisette
  • Une mèche à bougie
  • Un bain-marie
  • Un contenant à bougie

Recette

1. Mesurez la quantité de cire nécessaire à votre bougie : pour cela, utilisez votre contenant comme verre doseur et prenez l’équivalent de deux contenants.

2. Faites fondre la cire au bain-marie avec 40g d’huile végétale de noisette. Utilisez une spatule en bois pour mélanger la cire, et attendez qu’elle soit entièrement fondue.

3. Retirez le verre doseur du bain-marie. Dans votre contenant, fixez la mèche à bougie. Pour cela, vous pouvez tremper l’extrémité dans la cire fondue, puis coller cette extrémité dans le fond de votre contenant. La mèche doit être bien droite. Ajoutez les deux poudres de fruits selon votre convenance et mélangez bien.

4. Versez immédiatement votre cire fondue dans le contenant. Laissez-la sécher de côté. Votre bougie est prête !

L’huile végétale de noisette et les deux poudres de fruits apporteront une légère odeur d’automne à votre intérieur. Attention, ne vous attendez pas à des odeurs aussi fortes et entêtantes que les bougies industrielles. L’odeur sera plus légère, mais personnellement c’est ce que je préfère. Vous pourrez toujours ajouter plus de poudres à votre prochain essai !


Pour personnaliser vos bougies, il vous suffit donc de remplacer les poudres de fruits présentes dans l’étape 3 de la recette par ce que vous voulez. L’huile végétale n’est pas obligatoire du tout, vous pouvez donc ne pas en mettre. Si vous voulez une bougie aux senteurs de Noël, vous pouvez mettre de la cannelle et de la cardamome, deux épices typiques de cette période de l’année.

Vous pouvez également choisir de mettre des huiles essentielles. Attention toutefois : certaines huiles ne doivent pas être utilisées dans la composition des bougies. Voici une liste non-exhaustive des huiles essentielles que vous pouvez utiliser : Cèdre de l’Atlas, Citronnelle, Eucalyptus citronné, Lavande aspic, Menthe poivrée, Palmarosa, Patchouli, Ylang-ylang. L’huile essentielle ne doit pas compter pour plus de 10% de votre préparation.

Bref, tout est possible pour personnaliser vos bougies alors faites preuve d’imagination ! Cela demande très peu d’ingrédients, et à part la cire et les mèches, vous avez déjà suffisamment d’ingrédients chez vous pour les faire à votre goût.

Alors les bougies parfumées, faites-les vous-même !

Rejoignez-moi sur Facebook, Instagram et Twitter !

Auteur :

Bloggeuse consom'actrice et en chemin vers un mode de vie plus sain et naturel.

5 commentaires sur « Comment fabriquer des bougies parfumées ? »

  1. Woaaah comment j’ai pu passer à côté de cet article ?! Je suis une grande fan des bougies parfumées, j’en ai toujours une tonne chez moi mais c’est vrai que lorsque je fais fondre certaines bougies, même si j’adore l’odeur, je sens mes sinus qui se bouchent et je commence à tousser… je comprends mieux pourquoi ! Je n’en rachèterais pas du coup, je vais les faire moi-même ! 😃

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.