Publié dans Detox ta maison

Stop au plastique !

L’aventure zéro déchet est longue et demande patience et persévérance. Si vous venez de vous lancer dans cette démarche, vous devez vous sentir noyé sous un flot d’informations, de conseils, d’astuces en tout genre qui peuvent vous décourager car vous ne savez pas par quoi commencer. C’est compréhensible et la plupart des personnes prônant le zéro déchet est passée par ce stade. Pour vous aider dans votre nouvelle façon de vivre et de consommer, je vous propose de commencer par ne plus utiliser de plastique (ou vraiment le minimum possible). Voici une liste non-exhaustive de quelques alternatives au plastique qui pourront vous aider.

  • Les bouteilles d’eau, tu remplaceras

Qui n’a jamais croisé une bouteille en plastique dans la nature lors d’une balade ? Ou sur les bords de routes ? Une bouteille en plastique met entre 100 et 1000 ans pour se dégrader dans la nature. Pour lutter contre cela, et pour réduire vos déchets plastique, plusieurs solutions existent.

  1. Boire l’eau du robinet. Investissez dans des bouteilles ou une carafe en verre. Si votre eau est calcaire ou que vous n’aimez pas son goût, vous pouvez acheter du charbon actif qui va réduire le chlore, minéraliser l’eau et équilibrer son pH. Le charbon actif est réutilisable 6 mois, et peut ensuite être utilisé comme engrais pour les plantes ou réducteur d’humidité ! Vous pouvez en acheter en pharmacie par exemple, ou sur le site Sans-BPA.
  2. Acheter une gourde en inox ou en verre. Réutilisable à l’infini, elle ne prend pas de goût comme les bouteilles en plastique. Choisissez de préférence une gourde fabriquée en France, et si vous la prenez en verre, choisissez du verre borosilicate (plus solide que le verre classique et résistant aux différences de température des liquides). Il existe une offre de plus en plus large de gourdes en inox et en verre, à vous de choisir celle qui vous correspond le mieux au niveau de la forme, de la contenance etc.
  3. Utiliser des verres en verre. Au bureau principalement, on trouve des fontaines à eau et des gobelets en plastique. Ces gobelets sont généralement utilisés une fois, puis mis directement à la poubelle. Si votre entreprise ne dispose pas d’un coin cuisine avec des verres en verre, ramenez-en un de chez vous. Vous pourrez l’utiliser tous les jours, et le nettoyer dans le lavabo des toilettes, ou le ramener chez vous et en prendre un autre pour le lendemain. Ce petit geste permettra d’économiser minimum 1 gobelet par jour (soit 5 par semaine, 20 par mois, 240 par an…), et comme on dit, les petits ruisseaux font les grandes rivières : vos collègues seront peut-être inspirés par votre démarche et feront de même.
  • Dans des boîtes en verre, tu stockeras

Qui n’a jamais récupéré de vieux tupperwares en plastique de sa grand-mère ou de sa mère ? Des contenants en plastique tachés de sauce tomate dont on n’arrive pas à se débarrasser ? En plus de ne pas être esthétiques, les contenants en plastique sont dangereux pour la santé. En effet, certains plastiques contaminent les aliments avec lesquels ils entrent en contact. On trouve sur le net des informations sur les plastiques les plus nocifs (PET, PVC, PS et OTHER) et les « moins nocifs » (HDPE, LDPE, PP et PLA). Mais personnellement, je préfère supprimer au maximum le plastique. Plusieurs solutions donc :

  1. Les boîtes hermétiques en verre ou en inox. Mieux que leurs homologues en plastique, ces contenants ne change pas de couleur, ne gardent pas de goût et ne transfèrent pas de substances nocives dans la nourriture. Le défaut des contenants en verre : le couvercle, bien souvent en plastique. Bon, le poids aussi peut être un frein. Mais si vous choisissez des boîtes en verre borosilicate (celles de chez Pyrex), vous pourrez cuire, congeler et réchauffer dans la même boîte, ce qui est bien pratique. Pour les boîtes en inox, je n’en ai pas personnellement donc je ne peux pas vraiment donner mon avis. Si vous en avez, n’hésitez pas à commenter cet article pour nous faire part de votre avis et de votre expérience !
  2. Les bocaux en verre. Pot de cornichons, d’olives, de sauce tomate, de confiture, de moutarde… Ne jetez plus tous ces bocaux ! Ils vous serviront à stocker des restes, des aliments achetés en vrac ou même à transporter vos déjeuners au boulot, pour un picnic… Petit conseil pour enlever facilement les étiquettes des bocaux : faites chauffer du vinaigre blanc, imprégnez-en un chiffon et frottez l’étiquette et les résidus de colle.
  • Les sacs en plastique, tu banniras

Chaque année, 17 milliards de sacs plastiques sont distribués et consommés en France (source). Un chiffre impressionnant et alarmant, au vu des conséquences sur l’environnement. Heureusement, depuis juillet 2016, les sacs plastiques ne peuvent plus être distribués gratuitement. Mais cela n’empêche pas les magasins d’en vendre. Voici donc plusieurs astuces pour bannir les sacs plastiques de votre quotidien :

  1. Dire non. Comme je le disais, les magasins ne peuvent plus offrir de sacs, mais ils peuvent en vendre. Mais pourquoi acheter un sac plastique quand vos articles peuvent tenir dans votre sac, ou que vous n’avez que quelques mètres à faire jusqu’à votre voiture et que vos achats tiennent dans vos mains ? Souvent, on dit oui par facilité, sans réfléchir, c’est devenu un réflexe. Apprenez à dire non lorsque vous pouvez faire autrement. Cela vous évitera d’accumuler des petits sacs plastiques, déjà à moitié déchirés lorsque vous arrivez chez vous et que vous empilerez dans un coin sans plus jamais les utiliser.
  2. Toujours avoir un sac en tissu. Indispensable à glisser dans votre sac à main, ou à laisser dans la voiture en cas de courses imprévues. Ces sacs sont solides et vous permettront de transporter vos courses d’appoint, vos petites emplettes shopping ou vos médicaments pris à la pharmacie. Là encore, vous trouverez un nombre incalculable de sacs en tissu en vente, à des prix très variés. Préférez des sacs en lin, en coton de récupération, fabriqués en France, ou créez vous-même vos sacs avec des chutes de tissu. J’attire par ailleurs votre attention sur les tote bag, ces sacs en tissu très à la mode : ne les collectionnez pas si vous ne les utilisez pas quotidiennement. Leur production et distribution ont un impact écologique élevé, et le but de base n’était pas d’en avoir plein, mais le strict nécessaire et utilisé fréquemment. Sinon, le tote bag perd sa visée écologique, et c’est malheureusement le cas lorsqu’on regarde le nombre de tote bag que les gens possèdent et n’utilisent pas. Je vous invite à lire cet article de Slate et également l’article de The Atlantic (en anglais celui-là).
  3. Adopter les sachets en tissu. Ils vous serviront pour les fruits et légumes, les pâtes, les légumineuses et tout ce que vous achetez en vrac. Vous pouvez également les confectionner vous-mêmes avec des chutes de tissus, à condition d’avoir de quoi coudre. Vous trouverez facilement des tutoriels sur internet, en voici un par exemple : Lauraki – Tutoriel pour coudre vos sacs à vrac.

 

Cette liste est loin d’être exhaustive, et si cela vous plaît, je pourrais vous donner d’autres astuces pour réduire le plastique dans un nouvel article. Ces astuces sont basiques, vous en connaissiez peut-être déjà la plupart. Mais elles vous aideront à trouver le point de départ de votre nouvelle vie Zéro Déchet. Il faut bien commencer quelque part, alors commencez par dire que le plastique, c’est pas fantastique !

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Notez-le !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Merci ! Puisque vous avez trouvé cet article utile...

Suivez-moi sur mes réseaux sociaux !

Je suis navrée que cet article ne vous ait pas plu.

Comment puis-je l'améliorer ?

Un commentaire sur « Stop au plastique ! »

  1. Coucou Lexie,
    Un super article pour des alternatives plus saines et écologique aux plastiques 🙂 J’ai déjà remplacé ce dont tu parles depuis un bon moment maintenant. J’ai une source proche de chez moi, mais j’avais noté l’option du charbon binchotan ! Grâce à toi, je sais que l’on peut en trouver en pharmacie, alors merci pour cette info 🙂
    Bonne journée et à bientôt

  2. C’est déjà un bon début, pour réduire ma part de déchets, j’ai acheté des taper ware en verre, et comme j’ai pris mon autonomie alors je les ai pris Pyrex. C’est pratique car je peux à la fois les utiliser pour conserver mais aussi pour cuire au four.
    Pour l’eau je vais tester le charbon actif, l’eau du robinet est très calcaire et même si ça ne me freine pas pour la boire, il est évident que ça ne fait pas que du bien.
    Pour les sacs j’ai toujours un sac cabat avec moi (vue que j’en ai acheté, autant les utiliser)

    1. Tu es en effet sur la bonne voie 😊
      Je suis d’accord concernant les cabas, tu as raison de les utiliser maintenant que tu les as acheté !
      Merci pour ton commentaire et à bientôt 🙂

  3. Coucou! Merci pour cet article vraiment très intéressant. J’applique déjà tous tes conseils mis à part celui des boîtes hermétiques. Mais je vais m’y mettre! Et cette démarche ne fait que débuter, des bisous ma belle

  4. Merci pour cet article ! Au quotidien, j’essaye de participer également à l’effort collectif mais ce n’est pas encore parfait… Mais plus je lirai ce genre d’articles, plus ça rentrera !!! Et c’est vrai que jeter autant de plastique créé pour rien, payé pour rien, alors qu’il y a des alternatives, c’est agaçant !

    1. Rien que le fait de lire des articles sur ce sujet, c’est un bon début ! Surtout, vas-y à ton rythme et tu verras que tu te sentiras super fière de tes progrès 🙂

  5. Merci beaucoup pour cet article 🙂 Je me lance aussi dans des actions zéro déchet, et c’est vrai qu’il y a tellement de chose à changer. Mais avec des petites choses comme ça, on y arrivera petit à petit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *