Astuces naturelles et conseils contre la perte de cheveux

ConseilsAstucesNaturellesPerteCheveux

Parlons d’un sujet qui nous concerne tous : la perte de cheveux. En temps normal, on perd en moyenne entre 50 et 100 cheveux par jour. Mais il arrive qu’une chute plus importante se produise, il est alors important d’en trouver la cause pour agir en conséquence. Vous trouverez dans cet article des conseils et astuces pour lutter contre cette perte de cheveux.

Les différentes phases de vie du cheveu

Chaque cheveu pousse dans son propre follicule pileux, nos cheveux sont donc indépendants les uns des autres. C’est ce qui nous permet de ne pas nous retrouver complètement chauve lorsque les cheveux arrivent à la fin de leur cycle. Le cheveu traverse trois phases dans son cycle. Une altération de l’une de ces phases peut conduire à une chute de cheveux anormale.

La phase anagène :
c’est la phase de croissance. Elle a une durée variable, entre 2 et 5 ans. La plupart des cheveux sur notre tête sont dans cette phase.
C’est pendant cette phase que notre cheveu pousse, d’environ 1cm par mois.

La phase catagène :
c’est la phase d’involution. La fibre capillaire cesse d’être produite. Le follicule se rétracte à la surface du cuir chevelu,
dans une très courte période de 2-3 semaines.

La phase télogène :
c’est la phase de repos. Le cheveu ne pousse plus, mais il reste accroché à son follicule. Cela dure environ 3 mois,
au terme desquels le cheveu se détache et tombe.

Comprendre à quoi est due la perte de cheveux

Conseils contre la perte de cheveux

Il existe plusieurs facteurs pouvant causer la chute de nos cheveux. En comprenant pourquoi on perd nos cheveux, on va pouvoir agir et stopper cette chute. Attention cependant : les personnes touchées par l’alopécie ne pourront que retarder un temps leur calvitie, mais elles ne pourront pas l’empêcher. C’est un phénomène, souvent héréditaire, qui est dû à une production trop importante d’androgènes. Les follicules sont sur-stimulés et produisent de nouveaux cheveux trop rapidement : les cheveux s’affinent et deviennent microscopiques.

En dehors de l’alopécie, voici quelques causes pouvant mener à une importante perte de cheveux :

Changement de saison

Il est fréquent de remarquer une chute de cheveux plus importante aux changements de saison, notamment au printemps et à l’automne. On perd alors environ 175 cheveux par jour, pendant quelques jours.

Nous perdons nos cheveux en automne car nous avons produit plus de cheveux en été pour protéger notre tête du soleil. Et oui, vous avez sûrement déjà remarqué que vos cheveux poussent plus vite en été. L’automne est synonyme de baisse de température et de luminosité, nos cheveux vont donc être les victimes de ces changements et vont tomber.

Mais pourquoi perdons-nous nos cheveux à l’arrivée du printemps, lorsque les températures remontent ? Eh bien tout simplement parce que les jours se rallongent et que notre taux de mélatonine diminuent. Par conséquent, nos cheveux sont moins bien protégés et tombent plus facilement. Le changement de rythme et de climat fragilisent nos cheveux, juste le temps que notre corps s’habitue.

Le post-partum

Pendant la grossesse, on a tendance à dire que nos cheveux sont magnifiques et qu’ils ne tombent plus. Mais bien souvent, on note une importante chute de cheveux entre 2 et 5 mois après l’accouchement. C’est le retour de bâton, et il peut être assez impressionnant. Les cheveux tombent par poignées, pendant plusieurs semaines. Cela est dû à la chute des hormones de la grossesse, qui se fait de façon assez brutale. Si l’accouchement a eu lieu au début du printemps ou de l’automne, la chute de cheveux peut être encore plus importante. Il a été démontré que les femmes qui allaitent souffrent moins de ce phénomène de chute de cheveux, car les hormones diminuent de façon moins rapide.

Choc émotionnel, période de stress

Le mental a un impact considérable sur le physique. Ainsi, si vous avez subi un choc émotionnel important ou que vous vous trouvez dans une période particulièrement stressante, il est fort possible que ce soit la cause de votre perte de cheveux. En effet, le stress a pour conséquence de déclencher toute une série de phénomènes hormonaux qui ont pour but de nous aider à survivre en cas de danger.

En cas de coup de stress ou de choc psychique, tout un tas d’hormones vont se libérer dans notre corps, dont les androgènes. Face à cette sécrétion anormale d’androgènes, les follicules pileux se rétractent, ce qui rend nos cheveux fragiles.

Sur le long terme, plus on ressent de stress, moins notre cheveu est protégé. La kératine nécessaire pour le protéger des agressions extérieures devient quasi inexistante, le cheveu se casse et tombe.

Changements hormonaux

Les deux principaux changements hormonaux qui causent une perte de cheveux sont la prise d’une pilule contraceptive et la ménopause. Les effets de ces perturbations hormonales durent généralement plus de 6 mois et sont dus à un raccourcissement de la première phase du cycle capillaire, la phase anagène. Cela résulte en des cheveux plus courts, qui traversent les 3 phases plus rapidement et tombent de façon précoce.


Il existe bien sûr d’autres causes expliquant la chute anormale de nos cheveux. Mais celles que je viens de citer sont les plus courantes. A vous d’identifier la cause de votre perte de cheveux afin de pouvoir agir au mieux, notamment grâce aux conseils que je vais vous donner tout de suite.

Mes conseils pour lutter contre la perte de cheveux

Je vous propose ici des solutions naturelles, que j’ai pu tester à différentes périodes de ma vie. Ces conseils contre la perte de cheveux devraient vous permettre de ralentir voire stopper une chute de cheveux trop importante. Evidemment, si votre perte de cheveux vous inquiète ou dure plusieurs mois, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

L’aromathérapie contre la chute de cheveux

 

Vous connaissez mon amour pour les actifs naturels : huile végétale, huile essentielle ou encore hydrolat sont mes meilleurs amis pour les différents maux que je rencontre au quotidien. Je vous ai d’ailleurs publié un guide pour bien différencier tous ces actifs : Aromathérapie : comment choisir les actifs adaptés ?. Je vous invite à le lire avant de mettre en place mes conseils sur quel actif utiliser contre la perte de cheveux.

En ce qui concerne la chute de cheveux, plusieurs actifs s’avèrent particulièrement utiles. Voici ceux que j’utilise lorsque je constate que je perds mes cheveux :

L’huile végétale de Ricin est particulièrement reconnue pour aider à renforcer les cheveux (ainsi que les ongles). Mélangez-la à une autre huile plus liquide et appliquez-la en bain d’huile sur votre cuir chevelu pendant minimum 30mn (et idéalement toute une nuit) avant votre shampoing.

L’huile végétale de Moutarde, c’est vraiment une de mes huiles préférées. Son odeur est assez forte, mais sa forte teneur en acide érucique permet de gainer et fortifier les cheveux. Elle peut être irritante sur le cuir chevelu, on préfère donc en appliquer principalement sur les longueurs.

L’huile végétale de Nigelle est également un actif à adopter en cas de chute de cheveux. Elle stimule la repousse des cheveux et freine leur chute.

L’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas permet de stimuler le cuir chevelu et donc de renforcer le cheveu. Elle ne doit pas être utilisée seule, mais vous pouvez en ajouter 3 gouttes à votre shampoing habituel ou dans votre masque capillaire.

L’huile essentielle d’Ylang-Ylang, quel bonheur ! Alors je sais, son odeur en dérange beaucoup. Mais moi je l’adore, et j’en mets toujours dans mon shampoing solide maison ou dans mes masques capillaires. C’est une pépite cette huile essentielle ! Elle tonifie le cuir chevelu et renforce les cheveux, elle lutte contre les pellicules et fait briller les cheveux.

L’eau florale de Tilleul, c’est un actif tout doux qui vient prendre soin de nos cheveux après les avoir lavés ou pour les rafraîchir. On peut l’utiliser en eau de rinçage, mais personnellement je la vaporise sur mes cheveux le matin pour reformer mes boucles. Elle permet de fortifier les cheveux et d’apaiser le cuir chevelu irrité. Vous pouvez aussi l’utiliser en interne : 1 cuillère à café dans une tasse d’eau chaude, à boire tous les soirs, permet de calmer l’anxiété et les troubles du sommeil.

Les compléments alimentaires pour renforcer nos cheveux

Tisane relaxante ladrome laboratoire

En cas de perte de cheveux importante, il peut être utile de se tourner vers des compléments alimentaires. Attention toutefois à ne pas choisir n’importe quoi. Il existe aujourd’hui un nombre incalculable de compléments alimentaires sur le marché, mais tous ne se valent pas. Personnellement, voici ce que j’ai testé et que je vous recommande.

L’extrait de sauge. La sauge est une plante qui est recommandée pour les maux liés aux hormones féminins. L’extrait de sauge est un complément alimentaire à prendre en cure de 3 semaines. Si la chute de cheveux est lié à un déséquilibre hormonal ou au stress, prendre de l’extrait de sauge devrait aider à réguler le problème.

La levure de bière est également un traitement à prendre en complément d’une alimentation équilibrée. On peut la prendre sous forme de gélules ou en poudre, sur une durée de 3 mois consécutifs maximum.

Les tisanes relaxantes peuvent également aider à réguler la chute des cheveux. Le stress étant un facteur important dans la perte de cheveux, on choisit une tisane avec des plantes calmantes comme la camomille, la mélisse ou la verveine.

Une bonne routine capillaire pour entretenir nos cheveux

Routine capillaire contre la perte de cheveux

De bons produits naturels, c’est bien. Mais il faut aussi adopter une bonne routine capillaire afin de limiter la perte de nos cheveux !

D’abord, on essaie d’espacer les shampoings. Si vous vous lavez les cheveux trop souvent, vous risquez de les fragiliser et de les détacher de votre cuir chevelu prématurément. Optez pour un shampoing aux ingrédients naturels, et utilisez un shampoing sec pour espacer le lavage de vos cheveux.

Ensuite, appliquez un bon masque sur vos racines une fois par semaine ou tous les quinze jours, que vous laissez poser minimum 1 heure. Vous pouvez en acheter un tout fait, ou le faire vous-même en utilisant quelques ingrédients : de la banane écrasée, une huile végétale, quelques gouttes d’huile essentielle (facultatif, voire fortement déconseillée pour les femmes enceintes et allaitantes). Vous pouvez également faire un bain d’huile en mélangeant plusieurs huiles végétales.

Avant de rincer le masque/bain d’huile, effectuer un massage du cuir chevelu tout en douceur. Cela permet de stimuler la fibre capillaire et donc de limiter la chute de cheveux. Le massage s’effectue en appuyant avec la pulpe des doigts, sans utiliser les ongles.

Le brossage des cheveux doit également être limité car c’est une source d’agression pour nos cheveux. Un brossage par jour, le matin par exemple, est amplement suffisant. Personnellement, sur mes cheveux bouclés, je ne les brosse qu’au moment du shampoing (une fois par semaine). De même, on essaie de ne pas se passer la main dans les cheveux toutes les 30 secondes, pour ne pas les sur-solliciter et en arracher sans faire exprès.

Niveau coiffure, on évite de s’attacher les cheveux trop serrés. Les chignons ou queue de cheval très serrés ont tendance à casser les cheveux et à tirer sur les racines. Si vous souhaitez attacher vos cheveux, privilégiez des coiffures plus souples comme les tresses ou les chignons lâches. Choisissez également des élastiques en spirale, beaucoup moins agressifs pour les cheveux.

Une bonne hygiène de vie pour maintenir nos cheveux en bonne santé

Certaines habitudes de vie sont néfastes à la santé de nos cheveux. Les addictions au tabac ou à l’alcool par exemple, fragilisent notre corps et nos cheveux. Il est également recommandé de pratiquer une activité sportive et/ou relaxante afin de libérer des hormones indispensables au bon fonctionnement de notre corps.

De plus, une bonne alimentation permet d’apporter à notre corps ce dont il a besoin pour fonctionner correctement. On peut évidemment se permettre des écarts, mais il faut veiller à adopter une alimentation variée. En effet, pour aider à stimuler et à fortifier nos cheveux, il faut faire le plein de vitamines, minéraux et acides aminés soufrés (un des composants de la kératine). La kératine étant une protéine, on a également besoin d’en ingérer pour l’alimenter.

Voici une liste d’aliments à intégrer pour choyer vos cheveux :

– La banane (potassium, antioxydants)
– Les lentilles (protéines)
– Les graines de chia (oméga-3, antioxydants)
– Les légumes verts comme les épinards, les brocolis, la roquette (vitamines A, C, E et K, minéraux, protéines)
– Les graines de courge (vitamines B8 et C)
– Les amandes (magnésium)
– Les oeufs (protéines, vitamine B8)
– Les carottes (vitamine A)
– Le chocolat noir (fer)

Manger équilibré et varié est très important pour avoir un corps en pleine santé, et donc des cheveux bien forts. Cela permet de leur apporter ce dont ils ont besoin, et donc de prévenir leur chute.


J’espère que tous ces conseils concernant la perte de cheveux vous auront aidés. Je sais que c’est un sujet qui inquiète beaucoup, c’est toujours impressionnant de se retrouver avec des poignées de cheveux dans les mains. Si toutefois la chute vous paraît très importante et dure trop longtemps, n’hésitez pas à vous rendre chez votre médecin pour faire des analyses et trouver la cause de votre perte de cheveux.

Partagez vos expériences et vos conseils en commentaire !

Cet article a été écrit dans le cadre de mon année d’ambassadrice pour ladrôme laboratoire. Les produits m’ont été offerts, cet article n’est pas rémunéré.

Rejoignez-moi sur Facebook, Instagram et Pinterest !

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Notez-le !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cet article !

Merci ! Puisque vous avez trouvé cet article utile...

Suivez-moi sur mes réseaux sociaux !

Je suis navrée que cet article ne vous ait pas plu.

Comment puis-je l'améliorer ?

Des suggestions ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *