Aromathérapie : comment choisir les actifs adaptés ?

Guide pratique pour différencier huile végétale, huile essentielle, macérât huileux et eau florale

L’aromathérapie vous intéresse car elle permet de se tourner vers les bienfaits des plantes pour se soigner et prendre soin de son corps, son visage, ses cheveux… Oui mais voilà, vous vous sentez un peu submergée par les différents actifs que vous trouvez sur votre chemin. Huile végétale, huile essentielle, eau florale, macérât huileux : comment s’y retrouver parmi tous ces termes ? Quelles sont les différences entre ces matières premières, lesquelles utiliser dans vos soins et comment le faire correctement ? Je vous explique tout dans cet article.

L’huile végétale

Actif aromathérapie : l'huile végétale

  • Qu’est-ce qu’une huile végétale ?

Vous trouverez souvent l’huile végétale sous l’abréviation HV dans les recettes de cosmétiques maison. Elle s’obtient par une pression à froid de noyaux ou de graines de plantes. Cela permet d’obtenir un liquide gras et huileux, contenant des vitamines et acides gras bons pour notre corps et nos cheveux.

Pour être sûre de la qualité de l’huile végétale, choisissez une huile bio obtenue par première pression à froid.

Les huiles végétales ont des couleurs différentes en fonction de la plante dont elles proviennent : l’huile végétale de carotte sera orangée, tandis que l’huile végétale de ricin est quasiment transparente.

On utilise très souvent les huiles végétales en cosmétique car leurs bienfaits sont nombreux. Peu importe l’huile utilisée, sa propriété première est de nourrir la peau ou les cheveux. Ensuite s’ajoutent d’autres propriétés, propres à chaque plante. Par exemple, l’huile végétale de rose musquée aide à préserver l’élasticité de la peau et favorise sa régénération ; l’huile végétale de jojoba permet de réguler le sébum du cuir chevelu et d’éviter les frisottis des cheveux bouclés.

  • Comment utiliser et conserver une huile végétale ?

Avant toute utilisation, je vous recommande de déposer une goutte dans le pli du coude et d’attendre 24h pour être sûr de ne pas faire de réaction allergique. L’huile végétale peut s’utiliser pure, directement sur la peau ou sur les cheveux. L’huile d’arnica peut s’appliquer localement sur un bleu, tandis que l’huile de sésame peut être utilisée en massage. Vous pouvez également faire un bain d’huile pour vos cheveux : je vous explique en quoi ça consiste dans cette publication Instagram. Enfin, on utilise les huiles végétales pour diluer les huiles essentielles qui ne peuvent pas être appliquées directement sur la peau. On cherche alors à associer les bons actifs pour créer une synergie répondant à un besoin spécifique.

Pour conserver vos huiles végétales, veillez à ranger vos flacons à l’abri de la lumière et à température ambiante.

Le macérât huileux

Actif aromathérapie : macérât huileux

  • Qu’est-ce qu’un macérât huileux ?

Le macérât huileux est obtenu en laissant macérer dans de l’huile une partie de la plante, généralement une des parties aériennes. On laisse ainsi macérer la tige, les feuilles, les fleurs ou les bourgeons de la plante dans une huile végétale afin d’en retirer tous les bienfaits et toutes les propriétés. Il est tout-à-fait possible de réaliser soi-même un macérât huileux, comme je vous l’avais montré dans mon article sur le macérât huileux de Bellis.

  • Comment utiliser et conserver et utiliser un macérât huileux ?

L’huile de macération peut être utilisée seule ou entrer dans la composition de produits cosmétiques (crème, baume etc.). Chaque macérât possède des vertus propres à la plante infusée. Acné, peau irritée, bleus, cheveux abîmés : vous trouverez un macérât adapté à vos besoins.

Le macérât huileux de Millepertuis s’applique localement sur les brûlures légères ou en massage pour apaiser les tensions, le macérât de vanille peut être utilisé en bain d’huile avant le shampoing pour nourrir les cheveux secs, versez quelques gouttes de macérât de carotte dans votre crème de jour pour vous donner bonne mine.

Certaines huiles végétales sont photosensibles : si vous vous exposez au soleil trop rapidement après l’application de ces huiles, votre peau risque de réagir et de présenter des rougeurs ou des taches brunes. Renseignez-vous bien avant d’utiliser une huile végétale ou un macérât huileux. C’est notamment le cas pour le macérât huileux de Millepertuis.

Tout comme pour une huile végétale, le macérât huileux doit être conservé à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité.

L’huile essentielle

Actif aromathérapie : huile essentielle

  • Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Une huile essentielle (aussi nommée HE) est un liquide concentré en actifs végétaux, obtenu soit par distillation à la vapeur d’eau, soit par extraction mécanique (procédé qui concerne principalement les agrumes). C’est un produit particulièrement puissant car il concentre tous les actifs d’une plante. Il faut donc l’utiliser avec beaucoup de précaution et surtout avec parcimonie. On évite donc de vider un flacon d’huile essentielle dans son bain : ce serait très dangereux, et aussi un gaspillage d’une ressource précieuse.

Il faut énormément de matière première pour obtenir une petite quantité d’huile essentielle. Par exemple, il faut environ 1 tonne d’hélichryse pour obtenir 1kg d’huile essentielle. Le prix s’en ressent donc, et les écarts de tarifs entre les marques peuvent se justifier par une qualité différente, ou une huile coupée avec un autre liquide.

Une huile essentielle de qualité se reconnaît grâce à plusieurs critères : elle est chémotypée, 100% pure et 100% biologique.

Petit point lexique : le chémotype permet de différencier les essences provenant d’une même plante. En fonction de critères comme la composition du sol, le taux d’ensoleillement, ou encore la période de récolte, une plante sécrète des essences différentes. Le chémotype (aussi noté CT dans le nom latin des huiles essentielles) aide ainsi à classifier les huiles essentielles et à permettre leur bonne utilisation. On distingue par exemple l’huile essentielle de thym à linalol, à thymol, à géraniol… Chacune à ses spécificités, il convient donc de bien se renseigner et de ne pas choisir au hasard.

  • Comment utiliser et conserver une huile essentielle ?

Les huiles essentielles peuvent s’utiliser de plusieurs façons différentes. Avant toute chose, il s’agit d’établir les maux dont vous souffrez pour chercher les huiles essentielles qui pourraient vous aider à les combattre. Personnellement, je m’aide d’un livre indispensable pour utiliser les huiles essentielles correctement : Le guide familial des huiles essentielles. Grâce à lui, je sais précisément quelle HE utiliser et comment l’utiliser.

En effet, toutes les huiles essentielles ne s’utilisent pas de la même manière :

  • en massage, diluée dans un support huileux
  • en diffusion, grâce à un diffuseur adapté ou un tissu ou un support type galet
  • en tant qu’actif cosmétique, à ajouter sans faire chauffer dans des préparations pour le corps, le visage ou les cheveux
  • par voie orale, à diluer sur un support neutre ou sur un sucre

Comprimés neutres ladrôme laboratoire

Il est donc impératif de vous renseigner sur la façon d’utiliser chaque huile essentielle afin de ne pas commettre d’erreur potentiellement dangereuse. Les huiles essentielles sont déconseillées voire interdites pour les femmes enceintes et allaitantes, et les nourrissons. Je ne suis pas naturopathe, je ne peux donc pas vous conseiller et vous dire quoi utiliser dans ce cas. Je vous renvoie donc notamment à cet article de Louise, qui est naturopathe et donne des conseils sur l’utilisation des HE : « Utiliser les huiles essentielles pour les enfants ».

Il y a également quelques principes de précaution à prendre lorsqu’on utilise les huiles essentielles. Certaines sont photosensibilisantes, on ne les utilise donc pas juste avant de s’exposer au soleil. Il est nécessaire d’attendre minimum 4h après l’application avant de s’exposer. Ce sont souvent les HE d’agrumes qui présentent ce risque : pamplemousse, mandarine, citron, bergamote… Il est également fortement déconseillé d’utiliser des huiles essentielles sur le contour des yeux ou dans les yeux.

Comme pour tout actif à base de plantes, effectuez un test allergique dans le pli du coude. Certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes, ou irritantes pour les peaux les plus fragiles.

Enfin, je déconseille d’utiliser les huiles essentielles dans les recettes de lessive maison ou de faire chauffer des huiles essentielles. Au-dessus de 40°C, elles perdent en efficacité. Ce ne sont pas des actifs à utiliser pour parfumer, mais bien pour leurs bienfaits sur la santé. Pour parfumer, préférez plutôt les fragrances naturelles.

La conservation des huiles essentielles passe déjà par leur contenant : n’achetez que des huiles essentielles contenues dans un récipient teinté. Cela les protège de la lumière et permet de ne pas altérer leurs propriétés. Conservez-les dans un endroit sec et à température constante, et surtout hors de portée des enfants.

L’eau florale et l’hydrolat

Actif aromathérapie : eau florale et hydrolat

  • Qu’est-ce qu’une eau florale ? Qu’est-ce qu’un hydrolat ?

Lorsqu’on distille une plante à la vapeur d’eau, on obtient deux liquides : l’huile essentielle au-dessus et l’eau florale en-dessous. C’est donc une eau riche en principes actifs, mais beaucoup moins concentrée que l’huile essentielle. Elle peut ainsi être utilisée avec des règles moins strictes que l’HE, et surtout elle peut être utilisée à tout âge.

Pour une eau florale/un hydrolat de qualité, on vérifie que ce sont des produits issus de l’agriculture biologique, qu’ils ne contiennent pas de colorants et qu’ils sont 100% naturelles.

On distingue l’eau florale et l’hydrolat par la partie de la plante qui a été distillée. L’eau florale désigne une eau dans laquelle la fleur a été distillée, pour toute autre partie de la plante on parlera donc d’hydrolat.

  • Comment les utiliser et les conserver ?

Très appréciée en cosmétique, l’eau florale permet d’hydrater et d’apaiser la peau et les cheveux. Comme pour les actifs présentés plus haut, chaque hydrolat est spécifique à un problème de peau et/ou de cheveux. Voici quelques exemples d’utilisation des hydrolats et eaux florales :

  • en ingestion : les hydrolats peuvent se prendre en cure détox ou de façon ponctuelle pour soigner des troubles digestifs par exemple.
  • en compresse : pour appliquer l’eau florale sur une zone précise, on imbibe une compresse et on la pose sur la peau.
  • en vaporisation : pour réveiller la peau le matin ou se démaquiller le soir, pour rafraîchir ses boucles.
  • en gargarisme : on mélange 1 cuillère à soupe d’hydrolat dans un verre d’eau et on se rince la bouche avec pour lutter contre une infection, des aphtes ou bien une mauvaise haleine.
  • en masque : mélangé à de l’argile pour un masque visage, ou à des poudres ayurvédiques pour un masque capillaire.

Ces élixirs sont assez fragiles, il est donc recommandé de les utiliser dans les 6 mois après ouverture, et de les conserver au réfrigérateur.


Voilà, vous avez maintenant de plus amples informations sur les différents actifs que l’on peut utiliser en aromathérapie. Huile végétale, macérât huileux, huile essentielle, hydrolat : ce sont tous des actifs précieux et intéressants à utiliser. J’espère que ce petit guide vous a aidé à y voir plus clair. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à poser vos questions en commentaire. Si vous souhaitez que je détaille un point dans un prochain article, dites-le moi également !

Cet article a été écrit dans le cadre de mon année d’ambassadrice pour ladrôme laboratoire. Les produits m’ont été offerts, cet article n’est pas rémunéré.

Rejoignez-moi sur Facebook, Instagram et Pinterest !

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Notez-le !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 2

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cet article !

Merci ! Puisque vous avez trouvé cet article utile...

Suivez-moi sur mes réseaux sociaux !

Je suis navrée que cet article ne vous ait pas plu.

Comment puis-je l'améliorer ?

Des suggestions ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *